0 Flares 0 Flares ×

Axel CABANES a rejoint le TTT dernièrement.

Il répond au traditionnel questionnaire des nouveaux :

• Peux tu te présenter en quelques mots ?

Je suis originaire de Béziers et suis sur Grenoble depuis 18 ans. La montagne est mon terrain de jeu favori où je pratique ski et canyoning . Ancien coureur sur piste (400m haies), je reviens à l’athlétisme avec la pratique du trail .

• Tu pratiques la course nature ou le trail depuis longtemps ?

J’ai toujours eu un œil sur le chrono quand je faisais des randonnées avec un esprit de performance : mes descentes étaient le plus souvent faites en courant . Pour ce qui est du trail moderne, je ne m’y suis réellement mis que l’été dernier.

• Que représente le trail pour toi ?

Courir pour se changer les idées, se défouler. Profiter de la montagne et de la nature et attraper une nouvelle image à chaque sortie. C’est également une activité idéale pour se lancer de nouveaux défis, l’esprit de compétition étant toujours présent.

• Quels sont tes objectifs cette année ?

Me faire plaisir sur quelques courses avant de pouvoir espérer finir en bon état un « maratrail ». Je pense faire l’UT4M Chartreuse.

• A quelle épreuve rêves- tu de participer ?

Je n’ai pas pour l’instant de grand rêve d’épreuve , mais je dirais la diagonale des Fous, réputée la plus difficile… à la Réunion où l’on trouve un concentré de climats , reliefs et paysages magnifiques, que j’ai déjà eu la chance d’apprécier une fois

• Ton meilleur souvenir de course nature ?

Les montées à la Croix de Belledonne avec l’enchainement des lacs et les appels des marmottes.

• Où rêves tu de courir hors compétition ?

Une région où la course se terminerait par un enchainement de nages et toboggans naturels rafraichissants : La Sierra de Guara et le GR20 en Corse sont deux bons candidats à cette idée.

• En quelques mots, peux tu nous présenter un de tes spots d’entrainement ?

De la Bastille au Mont Rachais, secteur qui présente de multiples variantes de montée et différent type terrain : escaliers, piste , sentier , pentes raides, glissantes ou neigeuse suivant la saison. Pratique car je m’y rends en vélo en guise d’échauffement et surtout accessible sans voiture.

• Comment as tu découvert le TTT ?

Par Stéphane Majolet qui ma proposé de participer à un entrainement du mercredi soir à la bastille fin Décembre.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *