0 Flares 0 Flares ×

Par Florentin LE PROVOST.

Sur le suivi livetrail de l’Echappée belle 85, un certain « Eric LE PROVOST » s’est retrouvé en tête de la course, puis sur génération-trail.com, c’est un « Benjamin LE PROVOST » qui a gagné le 85 km, avant que sur la page facebook de l’échappée belle, « Eric » se transforme en « Florentin LE PROVOST »… Voilà ce qui s’est réellement passé :

Le vendredi 28 août 2015, je monte au Pleney (38), pour aller chercher mon dossard de l’échappée belle 85, et pour dormir sur place dans la voiture. Sur la route, deux gars font du stop. Eric et Benjamin. Je m’arrête, ils montent, ce sont des trailers qui vont également courir le 85. Cool on fera peut être la course ensemble demain !

On récupère les dossards (c’est drôle on a tous le même numéro) et on croise des copains qui font le solo (partis le matin de Vizille), ou le relais. Du coup la fin d’après midi passe vite. Le soir c’est salade de pâtes, Compex et dodo dans le coffre. Avec mes deux nouveaux copains, on est obligés de se serrer un peu. (Ils ne savaient pas où dormir. Solidarité oblige.)

Samedi 29 août. – 4h45

Drrrrrriiiiiiiiing !

Eric: “Ouahou ça pique un peu! Ça va les gars ? Bien dormi ?

Benjamin: “Bof bof, tu ronfles un peu quand même!

Moi: “Allez les gars on mange un paquet de fourrés choco Gerblé, on s’habille et on y va !

Eric: “Ah tiens regardez il y a Lionel Calatabra, il a bien tourné cette année!

Benjamin: “Et puis deux gars habillés tout en Hoka aussi!

Moi: “Ah oui, Salut Lionel !

Eric: “Allez les gars bonne chance !

Benjamin: “Ouais, ça part. Allez ça trottine tranquille, on prend la tête ?!

Moi: “Ben si personne se motive OK. Par contre ca monte déjà raide sur les pistes du Pleney. On va marcher bon rythme alors. 

Eric: “Oui ça me va !

Moi: “Hé vous avez vu les coins à champignons !

Benjamin: “Ta gueule et avance!

Eric: “Bon il y a Lionel qui revient dans la première descente, on fait quoi ?

Benjamin: “Bah t’excite pas, c’est le début, restons calmes!

Moi: “Il a la frite quand même, regardez la mine qu’il met au début de la deuxième montée !

Eric: “Hé les mecs, on a dit interdiction de courir dans cette montée, c’est encore l’échauffement.

Benjamin: “Allez tout aux sensations! Tant pis on le laisse partir.

Moi: “Hé, regardez il y a le troisième qui arrive!

Eric: “Bon allez cette fois on s’accroche, on fera le Morétan avec lui comme ça !

Benjamin: “Vous avez vu on double les derniers du 144. On se croirait un peu dans Resident Evil pendant l’attaque des zombies vu leur démarche !

Moi: “Nous ça nous motive mais pour eux ça ne doit pas être facile de nous voir passer !

Eric: “Hé regardez Lionel est juste devant ! Il a ses manchettes blanches ! On revient sur lui en montée. Ca sent bon !

Benjamin: “2min au sommet, on gère la descente et on attaque dans la prochaine bosse ? Ca vous va ?

Moi: “OK. Allez c’est parti on lâche Kévin Vermeulen  et on reste en embuscade derrière Lionel. Il descend bien.

Eric: “Faites gaffe c’est monstre technique ! Tu te rappelles en ski comme ça passait mieux ! C’est un truc de fou ce saute-cailloux !

Benjamin: “ Ça y est petit ravito, regardez Lionel est là!

Moi: “Allez les gars on ne s’excite pas, on prend le temps de faire le plein, on mange un bol de pâtes !

Eric: “Là ça fait deux minutes que Lionel est parti quand même !

Benjamin: “Allez on y va!

Moi: “Ils sont sympas les coureurs du 144, ils nous encouragent bien. A croire qu’ils veulent qu’on passe en tête ! J’espère qu’ils n’en font pas autant avec ceux de derrière !

Eric: “Allez ça monte on envoie le pâté !

Benjamin: “Tiens voilà Lionel ! Il nous aura fait un peu courir!

Moi: “C’est bon ça ! Arrivée à Super Collet en tête, on est bien ! 6h pour faire les 35 premiers kilomètres c’était un peu technique quand même!

Eric: “Allez les gars on est propres sur le ravito. Benj tu t’occupes de la flotte, Flo tu gères la bouffe et moi je vois pour nous arroser au jet d’eau ?

Benjamin: “Hé les gars on est repartis devant ! Regardez Lionel trottine pour essayer de revenir!

Moi: “On se calme. On marche encore et on mettra une grosse mine quand les pistes de ski seront plus pentues !

Eric: “Sympa cette petite crête ! Et cool la descente derrière, On envoie un peu ?

Benjamin: “Ouais et on remet une mine dans la montée du col Arpingon

Moi: “ Ça y est on attaque la grosse montée, pensez à bien vous hydrater et à mouiller la casquette à chaque ruisseau ça tape !

Eric: “Hé regardez le dernier du 47 km ! Déjà ! Il n’a pas fini là… !

Benjamin: “Sympa le petit point d’eau surprise dans la montée. Ça fait du bien ! Hé Flo il y a un gars qui t’appelle !

Moi: “Ah oui salut Gaël ! Ça se passe bien le 144 ? Bon ben cool, bonne continuation !… Salut les gars, on attaque la descente sur Val Pelouse. Ah ben ça y est, enfin un sentier roulant !

Eric: “Ils nous regardent bizarre quand même les autres !

Moi: “Ah ben ça si ils n’ont pas d’humour, elle était pourtant drôle ma blague!

Eric: “Après 115 km je ne sais pas si ils comprennent encore tout…

Moi: “Hé mais qu’est ce qui se passe ? Pourquoi plus rien ne sort du Camel ? Putain Benj’ t’as pas fait le plein du Camel au mini ravito ? C’est toi qui gère la flotte!

Benjamin: “Ben vous ne m’avez pas attendu au mini ravito surprise ! J’ai pas eu le temps de recharger!

Moi: “Ben oui mais faut le dire si t’as besoin ! Tu fais chier !

Eric: “Ho les gars on se calme ! On est une team ! On reste soudés ! Val Pelouse est à 4-5km, la descente est plus roulante (pour de vrai cette fois), on se calme, on ne se crame pas, et on en remettra un coup après au pire. Il reste encore 35km, c’est encore long, c’est pas le moment de faire une grosse défaillance !

Silence dans les rangs.

Benjamin: “Hé regardez 20m sous le chemin, une petite cabane et des coureurs qui font l’aller retour, il y sûrement une fontaine!

Moi: “Yes c’est ça ! Aller, t’es pardonné ! Ça ne coule pas vite mais un demi Camel suffira pour faire les deux derniers km jusqu’à Val Pelouse!

Eric: “ Ça y est le ravito ! Il y a du monde ! Grosse ambiance, c’est sympa ! On prend bien le temps de se refaire la cerise et on n’oublie rien !

Benjamin : “Hé Flo encore un mec qui te fait signe !

Moi: “Ah oui mais c’est Johanès  qui fait le 144 ! Salut mec, t’as l’air bien ! Tu gères !

Benjamin: “Hum ce mélange soupe de vermicelle, banane, noix de cajou, coca, saucisson j’en rêvais !

Moi: “Hé mais !!!!!!… C’est Fabrice qui est là !!!! (NDLR : un copain kiné à la Mure) Et ma chérie ! Avec la petite ! Wahouuuuu la surprise. Ca c’est bon et ça rebooste !

Eric: “ Ça va bien nous aider pour la fin du ravito ! On peut même demander à Fabrice un petit massage ?

Benjamin: “Carrément ! Il a des doigts de fée ! Il est pas mal en plus…!

Eric: “Non mais rêve ! Il est venu avec sa femme et ses deux enfants ?

Moi: “En tout cas ça fait plaisir de savoir qu’on a une heure d’avance ! On a vraiment du envoyer comme des gros sales ! On est sereins pour bien prendre notre temps !

Eric: “Bon ça fait 20 minutes on y va quand même ?

Moi: “OK un bisou à ma chérie et on y va !

Benjamin: “OK un bisou à Fab…

Eric et Moi: “Ta gueule…

Moi: “pfiouuuu ça a fait du bien ! On est pas mal là ! Il y a peut être moyen de tenter moins de 14h ?

Eric: “ Ça se tente !

Benjamin: “ A bloc jusqu’au Pontet. Il y aura peut être encore Fab’ pour me masser…

Eric: “ Ça y est, Le col de la Perche ! Ouuuuuh je me sens tout chose… beeeeeeeeuuurrrrrrrk

Moi: “Ah ça y est il a vomi…Bravo…

Benjamin: “Bon on arrête les conneries. Tiens j’ai 3 demi-bananes dans le sac, ça va passer. Et on finit tranquille maintenant. On gère.

Eric: “ Ça va mieux…Merci les gars, désolé…

Moi: “T’inquiète on a une grosse avance. Ca va le faire si on ne fait pas n’importe quoi. Hé regardez à droite, la Maurienne ! Ca commence à sentir l’écurie !

Benjamin: “T’en es sûr ?

Moi: “Oui regarde, les choucas volent sur le dos pour ne pas voir la misère qu’il y a en dessous !” (Blague préférée d’un copain de Tarentaise)

Eric: “Pffffff… c’est long cette descente…

Moi: “ Ça y est le dernier ravito du Pontet !

Benjamin: “Et Fab qui est là…Chouette !

Moi: “Occupe toi plutôt de la flotte et du Camel. Regarde ma chérie a même dégazéifié une bouteille d’eau pétillante !

Benjamin: “Putain elle gère ta meuf…

Moi: “Grave !

Eric: “Bon, à priori pas de gros retour de derrière, reste 15km 400 d+ et 1000 d-

Moi: “Aller c’est parti, on termine avant la nuit, on ne ressort pas la frontale !

Benjamin: “OK un bisou à Fab…

Eric et Moi: “Ta gueule…

Eric: “Hop ça bascule, 950m, 900m, 850m, 800m…150m, 100m, 50m… merci l’altimètre…

Moi: “ Ça y est du goudron ! Et on entent un peu du bruit !

Benjamin: “Du monde ! Des applaudissements ! La cloche finisher qui résonne ! Et Fab…T’aurais pas son 06 au fait ?

Eric: “ Ça  y est les mecs on l’a fait ! C’était une fine équipe ! Bien contents d’arriver

Moi: “C’est clair 85km ça m’a bien suffit, mais si un jour je fais un ultra de 140 ou 160km, ça sera celui là, c’était trop beau !

Benjamin: “Bien joué les gars, joli triplé !…A la prochaine !

Speaker: “Et voilà la première arrivée du 85 km : Florentin, Eric et Benjamin LE PROVOST…

LE POROVOST Florentin - Echappée Belle 2015

Et pour la récup’ en musique :

https://www.youtube.com/watch?v=YT2I4cweX_g

Commentaire photo du haut : Flo, Eric et benjamin au grand Moretan. Si vous n’en voyez qu’un, louchez, les deux autres apparaîtront ! – Photo Matthieu Rieux

Commentaire photo du bas : Flo, Eric ou Benjamin à l’arrivée… On n’a jamais vraiment su qui c’était…

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

4 thoughts on “Echappons nous de là !!!

  1. Super ton détriplement de personnalité, ça divise la distance par 3 du coup 😉 c’est ça le sens du partage :-).
    Encore bravo!

  2. Hé ben moi , ça me surprend pas trop. ..J’ai toujours pensé que dans ta tête il se passait trop de trucs pour que tu sois tout seul .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *