0 Flares 0 Flares ×

En ce dimanche 1er février 2015, pour se rendre à Montanay (69) afin de participer au Trail Givré (23 km, 410 m de d+, manche du TTN Trail court), il fallait vraiment être motivé !

Voilà 10 jours que sur le Chablais et Annecy, il neige 10, 20, 30 cm, voir plus, par jour. Je passe bientôt plus de temps à jouer de la pelle qu’à courir.
La veille de l’épreuve, je regarde la météo. La neige est annoncée sur la route jusqu’à Bourgoin puis ensuite plus rien. Je me couche confiant en me disant que je devrais arriver à voir la région lyonnaise le lendemain.

6h15 dimanche : il y a 10 cm de fraiche sur la route. Il neige comme prévu jusqu’à Bourgoin mais l’autoroute est bien dégagée.

J’arrive sur cette course sans pression. Les gars du team qui l’ont déjà fait ne m’en ont pas dit du bien, notamment sur le parcours qu’ils ont trouvé inintéressant. Je suis donc là pour un seul objectif, finir et décrocher mon billet pour les France de Trail, fin septembre dans le Sancy.

Je retrouve Nono à la remise des dossards, passe un SMS à Jo pour savoir où il est . Coincé sur le périphérique de Grenoble pour cause de neige, il a fait demi-tour. Il en profitera pour faire un footing de deux heures dans la neige (il est motivé le garçon pour un joueur de boules lyonnaises) où il verra un bouquetin !

Petit échauffement avec Nono (5 km à 4:45 de moyenne), un peu rapide pour moi. Mais je suis franchement content d’être là, de pouvoir remettre un dossard avec une bonne condition physique et de courir sur du sec depuis plus de 3 semaines, donc je m’accroche et je le suis.

C’est le départ ! Cela part vite, mais je reste raisonnable. Je me stabilise entre la 50ème et la 60ème place. Arnaud est devant moi puis je le passe dans le premier single boueux où il galère avec ses chaussures sans accroche. A partir du 2ème km, je fais route avec Céline LAFAYE. Je me dis que c’est un bon poisson pilote. Elle est plus rapide que moi sur les parties boueuses avec sa foulée sautillante, je vais plus vite sur les parties roulantes et dans les bosses. Au 5ème km, Michel BARRALON me passe (futur 1er V2H). Au 10ème, je passe Alexandre LAVILLE, ex TTT. Au 14ème, je pose un caramel et essaye de fausser compagnie à mes compagnons de route du moment. Au 15ème, grand plaisir à courir seul le long d’un ruisseau, passage que je trouve vraiment sympa. Au 17ème, je commence à coincer alors que je suis 34ème et que le TOP 30 est à une poignée de secondes. A partir du 18ème, je m’accroche comme je peux à tous ceux qui me passent. Au 22ème, je m’arrache pour passer devant Céline et boucler mon périple en 1:40:28 à la 38ème place (9ème V1H et 12ème VH). Nono arrive 2 minutes après moi (1:42:54), suivi de peu par Christelle VACHER, dernière venue du team, qui se classe seconde femme en 1:45:53.

Petit débrif d’après course, podium féminin pour Christelle où j’en profite pour faire 2-3 photos. Je fais également la connaissance de Mickaël MAIRY, membre du TTT également, qui a terminé 68ème, juste devant Christelle.

Podium féminin du 23 km : Christelle est la seconde en partant de la gauche

A 13h00, je remonte dans ma voiture, satisfait du devoir accompli : je suis qualifié pour les France, j’ai rencontré Christelle qui comme je m’y attendais a bien gazé (on ne fait pas 2:50:30 au marathon pour rien !), j’ai passé un bon moment avec Nono, j’ai bien apprécié le parcours (j’aime bien ces courses où l’on se dépouille !), je n’ai pas trop souffert en dehors du final et mon tendon d’Achille gauche m’a fichu la paix.

Je rentre à la maison franchement heureux d’avoir vécu une course comme acteur et non comme spectateur ce qui est bientôt le cas depuis 4 ans ! Quand j’arrive sur Annecy à 14h30, devinez quoi ? Il neige pour ne pas changer !

Résultats du Trail Givré 2015 : ici

Crédits photos : Photogone.net sauf pour celle du podium féminin

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

15 thoughts on “Objectif France !

  1. super mon françois

    content que tu reprenne et de forte belle manière!!

    niveau parcours c’est bien il t’en faut peux pour etre content lol

    le trail du mt olympe est 100 fois plus jolie

    1. @ Mayou : Tu as raison, ce n’est pas le parcours de l’année. Mais pour un début de saison ça me convient. De plus, les difficultés arrivent sur la fin (entre le 10ème et le 20ème km) ce qui est plutôt bien. Un tracé pour homme fort !

  2. C’est bon ça mon François, une course sans douleurs! J’espère que ça en appelera d’autres.
    Et bravo à Christelle aussi ! 🙂

  3. Pas mal d’ingrédients pour faire de cette course une belle journée !

    S’échauffer avec les copains , rencontrer les nouveaux , pas de bobos , une belle perf à la sortie et en plus tu as belle allure…………..

  4. Costaud le prez’, il mérite bien son titre ! Il m’aura fallu attendre plus de trois ans pour que l’on coure une même course, sous les mêmes couleurs… bien content de ne pas avoir raté l’occasion !

  5. encore bravo prez !!!!!!! c est vrai que ce trail n ait pas vraiment un trail mais plus un long cross ou c est vrai que tu dois etre a bloc du debut jusqu a la fin !!!!! je vois ce ptit single vers la riviere le mayou m avait plus revu en 2014 lol
    j imagine que c est parti vite vu la photo du depart avec mon papy jp le meilleur v2 dans le lyonnais , nono didier 3ev1 22e g mon pote ben team mo et la ptite celine !!!!!! vraiment tu as fait une tres belle course malgres le manque de jus que tu dis tu finis avec papy et eddy lackremi moi je dis BRAVO

  6. je sais pas prez dur dur cette annee 4 dossards achetes et je n en ai tjs pas mis un !!!! meme le ventoux que j adore j ai renonce !!!!! un seul objectif cette annee et tu le sais on verra l annee prochaine bise l ami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *