0 Flares 0 Flares ×

Gilles DELAYGUE a rejoint le Taillefer Trail Team le mois dernier. Il se présente en quelques lignes :

• Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour à tous, je suis Gilles Delaygue, lyonnais d’origine, grenoblois depuis 2008 (à l’université de Grenoble), après un séjour à Aix en Provence (ah, la Sainte-Victoire !).

• Tu pratiques la course nature ou le trail depuis longtemps ?

« Course nature », oui ! En gros depuis 20 ans que j’ai quitté Lyon, j’ai toujours habité à proximité de chemins avec un peu (voire beaucoup) de dénivelé.

• Comment es-tu venu à la course nature ?

Jeune j’ai commencé sur piste, puis sur route, mais je n’étais pas bon, et n’avais pas une bonne foulée (je pense aussi que je ne savais ni m’entraîner ni m’étirer correctement). J’en suis venu à courir plutôt sur des chemins, et c’était encore mieux avec du dénivelé. Et en montagne où je randonnais, courir s’est imposé pour aller plus vite.

• Quelles sont tes motivations pour pratiquer le trail?

Autant l’avouer tout de suite : je ne suis pas un trailer… Ce qui me motive c’est d’atteindre un sommet le plus vite possible, ou de faire un itinéraire esthétique, avec juste un bidon d’eau. Mais pas 200 km de montées-descentes, de nuit, pour « en baver un max », avec 5 kg sur le dos. J’ai fait pas mal de randonnée quand j’étais jeune, avec 15 kg sur le dos, et je ne suis pas sûr de vouloir refaire ça en courant.

• A quelle épreuve rêves tu de participer ?

Boucler le challenge Xpress du DSA (simple, quoi).

• Ton meilleur souvenir de course nature ?

Je pense aux sorties à la Sainte-Victoire, différentes à chaque fois, avec une lumière et des couleurs magnifiques, et « degun ». En « compét », probablement les premiers « cross de montagne’ »des années 90, en Ubaye et Mont-Blanc.

• Où rêves tu de courir hors compétition ?

L’Aconcagua (il paraît que ça se fait en baskets -:).

• Quels sont tes objectifs cette année ?

Faire le plus de ski de fond possible ! Je n’avance pas vite, mais la sensation de glisse aux bouts des spatules c’est magique pour moi.

• En quelques mots, peux tu nous présenter un de tes spots d’entrainement ?

Quand j’habitais à Corenc : il y a tout un tas de chemins dans la partie haute de la commune, en direction du col de Vence ou du Rachais. Je faisais souvent des montées jusqu’au Rachais voire au St-Eynard. Avec une vue fantastique sur Belledonne en hiver, et parfois une bonne descente en glissade dans la neige.

• Comment as tu découvert le TTT ?

J’ai croisé Michaël PEYRIN sur quelques courses. Et Juliette BLANCHET au boulot. J’adhère bien à cette idée de communauté d’intérêt. Je ne suis pas un vrai traileur, mais j’aurai plaisir à partager quelques entrainements, et à vous encourager. Très bonnes courses à tous !

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

3 thoughts on “Un nouvel adhérent : Gilles DELAYGUE

  1. bienvenue a toi !!!!!!!! bon si juliette dit que t es un vrai traileur j ai pas envi de m entrainer avec toi lol !!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *