0 Flares 0 Flares ×

Arthur JOYEUX-BOUILLON, récent 9ème de la dernière CCC, vient d’adhérer au Taillefer Trail Team. Il a répondu au traditionnel questionnaire de présentation :

• Peux-tu te présenter en quelques mots ?
J’ai 24 ans et je suis originaire du Vercors. J’ai toujours été très actif et aimé passer mon temps dehors. Désormais je vis en Savoie avec ma compagne, tout proche de frontière Italienne (La Rosière 1850). Je prépare le concours d’entrée au peloton de gendarmerie de haute montagne et profite également du magnifique terrain de jeu qu’offre la station pour faire du trail, du ski de rando et de la randonnée le plus souvent possible.

• Tu pratiques la course nature ou le trail depuis longtemps ?
Depuis 2014 en compétition, mais depuis plus longtemps pour le plaisir. Je ne peux pas vraiment donner de date précise à mes début car je suis venu progressivement à courir en montagne, par plaisir et par envie.

• Comment es-tu venu à la course nature ?
Depuis que je suis tout petit mes parents m’ont emmené en montagne. Chaque Week-end nous allions faire une nouvelle rando avec des amis. On a souvent passé des nuits en refuge et j’ai vite pris le virus de la montagne. En grandissant j’ai eu ce besoin de courir et j’ai voulu le faire en pleine nature, juste par plaisir pour pouvoir découvrir encore plus d’endroits !

• Quelles sont tes motivations pour pratiquer le trail?
Prendre plaisir ! C’est pour moi l’essentiel. Quand je cours en montagne je suis bien et j’aime ça. Je me sens dans mon élément. J’aime aussi voir jusqu’où mon corps est capable d’aller, c’est pour cela que je pratique la longue distance.

• A quelle épreuve rêves tu de participer ?
La Diagonal des fou (en 2019 normalement), le Tor des Géants, … Toutes les courses avec des paysages magnifiques, dans des endroits que je connais pas encore.

• Ton meilleur souvenir de course nature ?
Je me souviens d’une sortie avec un ami d’enfance. On était parti à 3h du matin de chez nous pour aller voir le lever du soleil sur le sommet de la Chartreuse. Les bruits de la forêt au petit
matin, les odeurs, les animaux et l’arrivée au sommet au lever du jour m’avait transporté ! Depuis je pars souvent voir les levers de soleil et prendre mon petit déjeuner sur les sommets. J’aime ce moment !

• Où rêves tu de courir hors compétition ?
En Norvège ou en Nouvelle Zélande, pour la beauté des paysages.

• Quels sont tes objectifs cette année ?
Ma saison 2018 à été plutôt une réussite au vu des objectifs que je m’étais fixés. Je me suis beaucoup investi et j’ai du faire des sacrifices, mais j’ai atteints mes objectifs. Pour la saison 2019 j’ai plusieurs objectifs : allonger mes distances de courses et passer de plus en plus sur de l’ultra longue distance ; Participer à des courses qui me font rêver (Diagonale des fou, MUIT, Transgrancanaria, TDS) ; élever mon niveau et me confronter aux meilleurs de la discipline. Mais le plus important pour moi : continuer à prendre plaisir à courir en montagne.

• En quelques mots, peux tu nous présenter un de tes spots d’entrainement ?
Un vallon sans aucune trace de civilisation mise à part un petit sentier, des ruisseaux, des alpages et des champs de myrtilles sauvage ! Tout ça à plus de 2000 m d’altitude. En montant encore un peu c’est la récompense avec un magnifique lac de montagne et des marmottes qui profitent du soleil. Le paradis du coureur !

• Comment as tu découvert le TTT ?
J’avais un ami qui était au TTT, mais c’est par Thomas Cardin et Nicolas Daru (deux amis coureurs du Team Terre de running Grenoble) que j’ai vraiment découvert le Team. C’est
d’ailleurs Nicolas qui m’a proposé de venir dans le Team, et j’ai accepté avec plaisir !!

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *