0 Flares 0 Flares ×
Par Florentin LE PROVOST.
Introduction :
Suite à mon abandon du Grand Duc à cause d’une glissade sur une (p…) de racine, c’est en allant à la boulangerie des lacs à Pierre Châtel la semaine suivante pour y acheter un délicieux pain aux raisins que je me suis rappelé que Nicolas Perrier m’avait parlé du Trail de Chamrousse qui a lieu le samedi 4 juillet. Et c’est en traînant sur Facebook que je prends également connaissance du déroulement du Trail de l’Alpe du Grand Serre le dimanche 5 juillet, avec des forfaits de ski à gagner… Du coup gros dilemme… Lequel faire??? Chamrousse avec mon idole ou la course près de la maison??? « Quand le choix est difficile, il faut parfois faire les deux! » (proverbe tibétain). On verra bien l’état des jambes après Chamrousse alors. Je vous présenterai donc tout d’abord le Trail de Chamrousse, puis dans une seconde partie le Trail de l’Alpe du Grand Serre, puis enfin, la partie 3.
Partie 1 :
Samedi 4 juillet, direction Chamrousse. Je récupère le dossard, me prépare, ferme la voiture, pose la clé dans le passage de roue. Nico Perrier me demande alors: « Et ton dossard? »… Oups, je vais pour reprendre la clé et… bling ding… Je regarde sous la voiture… rien… et impossible de l’avoir à la main… « Nico t’aurais pas un cric et une clé de 17? » Et c’est parti pour démonter la roue et récupérer la clé coincée derrière le disque! Ça commence bien.
Heureusement je suis large et on prend place pour le départ. Nico Perrier à domicile est survolté, j’ai un peu de mal dans la première montée au lac Robert, je me fais reprendre et je suis aux alentours de la 10ème place. Il fait chaud mais il y a pas mal de lacs pour mouiller la casquette et même un petit vent par moments. Je me refais la cerise dans la deuxième montée au lac Daniel et j’ai un moment d’euphorie jusqu’au refuge de la Pra. C’est technique à souhait, du vrai Belledonne et j’arrive au ravitaillement avec Charles Krozinski. Il repart avant moi et je maintiens les 50 mètres d’écart. Dans la descente on voit David Zijp et Guillaume Crozet. J’ai dans l’idée de me les faire mais je sens les traces de l’hématome sur la cuisse. Je n’arrive pas à envoyer comme je veux en descente. Dernière montée, les écarts se stabilisent. Au dernier sommet, personne devant, personne derrière. Je déroule en mode récup’ jusqu’à l’arrivée car j’ai bien l’idée derrière la tête d’aller à l’Alpe du Grand Serre le lendemain. 5ème scratch et 3ème senior, je suis content de cette première journée, et big up à Nico Perrier qui gagne et David Zijp qui fait 2ème scratch et premier V1. Petit barbeuc’ du soir et c’est parti pour la deuxième journée.

 

chamrousse 2

Podium sénior du Trail de Chamrousse

Partie 2 :
Dimanche 5 juillet, direction l’Alpe du Grand Serre cette fois pour les retrouvailles avec Mickaël Hernandez qui part sur le 10 km. Pas grand monde au départ, la nouvelle organisation reprend les commandes après l’annulation de l’année dernière. Le tracé est assez roulant et après une petite bosse, on fait le tour des pistes de ski de fond. On est 4 en tête, je mets des relances, les jambes répondent. On prend de l’avance avec le collègue du 24 km et on passe avant les deux premiers du 10 km à la bifurcation. Il a 50 mètres d’avance. Je le rejoins dans la descente qui suit et on est ensemble au 2ème ravitaillement. Trop bien il y a de la pastèque!!!! Il ne s’arrête pas et je ne le reverrai plus. J’accuse un peu le coup dans cette 3ème montée qui emprunte le début du KV du Taillefer. S’en suit une longue traversée puis un dernier coup de cul avant de redescendre sur la station pour finir à la deuxième place. Content. C’était un petit trail bien organisé et bien doté en forfaits de ski 🙂 , on a eu un bon repas chez les restaurateurs de la station, et j’ai pu faire connaissance avec Pierre Muller du TTT qui termine 4ème. Le petit plus : le plan d’eau à la station, ouvert à la baignade avec la slackline tendue au dessus de l’eau !
alpe grand serre
Départ du Trail de l’Alpe du Grand Serre (source : Dauphiné Libéré)
Partie 3 :
Ben il aurait fallu que je fasse La Pierra Menta d’été pour avoir un troisième jour de course à raconter. Là j’ai un peu mal aux jambes et je suis bien fracassé. Vive le Tour de France pour ses bonnes siestes réparatrices!
Conclusion :
Un week-end choc, c’est bon mais ça laisse des traces! Place à une petite coupure et à la préparation « UT4M » et « Echappée belle » maintenant!

Photo du haut : Trail de Chamrousse

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

6 thoughts on “Week-end choc !

  1. Bravo Flo

    Je t’aurais bien vu également au week end choc des passerelles a nos cotés !!!

    1. Profitez bien alors ts les 2….c’est bientot finis tt ca lol courage

      Bises les amis

  2. Flo tu sais combien tu comptes dans mon coeur , mais si Nico est meilleur alors tu perds une place dans mon estime , je ne veux pas te voir devenir un looser , j’ose même pas imaginer si tu descends du podium…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *