0 Flares 0 Flares ×

Par Kathlyne LAVIS et Florentin LE PROVOST.

Dimanche 29 juillet 2014, Saint-Pierre-d’Entremont (73), Grand Duc de Chartreuse :

4h du mat’, on entend une grosse averse tambouriner sur le toit de la golf… Est ce que ça va se calmer???…
5h du mat’, réveil, et la pluie n’a pas cessé… Petite pensée pour les solos qui partent, nous on prend le petit dej.
6h du mat’, c’est le déluge, Kath va se faire pointer au départ, et personne ne veut sortir de la tente. Ca part quand même sous des trombes d’eau.

Kath : Au premier col de Fontagneux c’était multisport, j’ai fait de la luge, du ski boue et du trail boue ! (j’aurais préféré la bouée tractée mais c’était en option)(Thalasso trail c’est aussi un bon concept) J’ai passé du coup pas mal d’énergie dans ces combats de boue, je l’ai senti vers les 25-30 km où j’ai commencé à râler et à avancer moins vite ! surtout que le parcours avait été modifié et rallllooonnnggééé sur du plat, tout ce que j’aime quoi ! Je me suis remotivée ! C’est qui le papa ? Et puis fallait passer le relai… Là j’ai remarqué que j’avais passé le panneau des 10 km OK des 20 km OK mais… le 30 … le 40 ??? J’ai eu un gros doute, j’ai pensé que j’avais du coup vraiment ramé, je m’imaginais avoir largement passé les 35 alors que pas du tout ! Quand un signaleur pour m’encourager m’a dit que j’arrivais au ravito…puis APRES c’était le relais… Mais après après ou après dans 10 km ? Et là je vois Floflo au loin qui avait son dossard accroché… du coup je me suis dit que ça devait être bientôt ! Et oui il me dit qu’il me reste plus qu’un petit km ALLELUIAAA (-non c’est « ALLEZ KATH » – Flo) On bippe et c’est parti pour Floflo qui part vraiment comme une balle. Je me pose un moment par terre à côté de la voiture… ça fait du bien d’arrêter de courir aussi 🙂 Quand j’ai récupéré c’est parti pour aller suivre la course, côté très sympa des courses en relais car beaucoup d’ambiance, y’avait du monde partout.

Flo : Elle est partie. Direction maintenant le ravito de Saint Même au km 12 pour voir passer
Kath. Je prends en stop un autre duo qui est en galère de voiture pour aller à notre relais. Je le connais et ça permet d’écourter l’attente. C’est stressant en fait. On se fait vite du soucis! Mais
Kath déboule comme une balle à 15 minutes des premiers gars. Elle est recouverte de boue mais tout à l’air d’aller. Direction maintenant Epernay pour le 2eme ravito.
Kath est toujours bien placée et a un bon rythme mais elle me dit qu’elle est un peu brassée. Direction maintenant le relais au Désert. Je vois passer le premier relais mixte (c’est le gars qui arrive) – pointage – puis Marie-Hélène PARTUREL qui passe le relais à Benoit LAVAL -2ème pointage-, mais connaissant le client je sais que ça va être difficile. Impressionnant et usant quand même la tension de suivre sa coéquipière! (encore plus de pression qu’en suivant un match des bleus) J’ai l’impression d’avoir couru avec elle!

Kath arrive alors en 3ème position des relais mixtes, à bloc. Je fais les 500 derniers mètres avec elle, on se fait bipper et c’est parti! Haaaaaaaa ils sont où devant! A l’attaque. Je pars à fond. Mais vraiment à fond. Les jambes répondent. J’ai également comme objectif le Team Ours en relais à 5 qui est passé quelques minutes avant
Kath. Au bout de 15 minutes, je m’étonne de ne pas encore avoir rattrapé ceux de devant. Ahhhhhh ils sont où! J’attaque avec le couteau entre les dents la montée du Mont Joigny. 23m/min à l’alti, je suis bien. J’en profite pour passer « Beun » du Team Ours après un « hé conn§%d, bouge ton c#l ou je te pète la gue£*% ! » Ca nous fait bien rire. Descente à bloc derrière. Je manque de me tuer après un dépassement: « gauche »… Ah ben non c’est l’autre gauche… Du coup gros slide sur une dalle verticale, mais ça passe. Au bout d’une heure de course, je m’excite encore: MAIS ILS SONT OU! POURQUOI JE NE LES AI PAS RATTRAPES!
Un éclair de lucidité me traverse alors l’esprit: admettons que je reprenne 1 minute par kilomètre à la poursuivie (je ne pense pas à Benoit Laval), il me faut… 40 km pour la rattraper. Ah oui ben c’est normal. On reprend ses esprits et on se calme pour ne pas exploser en vol. Arrivé à Saint-Pierre d’Entremont, je me sens un peu brassé. Je suis vraiment parti fort et je me sens comprimé par mon strap à la côte. Je l’arrache au ravito. 3 cocas, des TUCs et c’est reparti. Je passe Dominique Cordeuil en solo, on échange quelques mots mais je vais moins vite. Je reste 10-15 minutes avec un autre duo rattrapé juste avant le ravito, je n’arrive pas à le lâcher puis ça repart, les jambes reviennent. Mais je vais les bouffer ceux de devant!!!
Kath doit être à Saint-Christophe-la-Grotte, ce qui me permettra d’avoir un pointage fiable sur la tête (ça changera des : »elle est assez loin » des spectateurs 😉 ). Le sentier est technique mais ça roule tout seul. Il y a les copains du Team Ours qui encouragent aussi, c’est sympa! Je tourne uniquement aux TUCs (c’est la première fois que j’en prends mais j’en ai envie et je sens que ça passe bien) et au Coca aux ravitos.
Ravito à mon 35ème km : plus que 14 minutes à rattraper m’annonce
Kath « et elle est dans le dur ». Bon ben je lâche rien, je sais que les jambes sont là alors à bloc! Je remonte fort, mais sur les relances à plat je commence à cramper aux mollets. Je bois beaucoup, et dès que ça monte j’allonge les pas pour m’étirer. Je finis par rattraper l’ex première. Elle parle toute seule, râle… Je ne sais pas si elle sait que je suis aussi en mixte. Je passe et continue mon chemin. Aucune info sur Laval, bon ben je continue à mon rythme, on ne sait jamais. Je fais gaffe aux crampes qui ne sont jamais loin, dernier ravito à La Ruchère où je vois
Kath, il ne reste plus qu’un coup de cul et la descente finale. Je descends relâché, et avant de rejoindre la route pour les 500 mètres, Stéphane Mougin du DSA m’annonce « Benoit Laval à 3 minutes ». Ah oui mais là ça va faire un peu court! Dommage il manquait pas grand chose mais content de passer la ligne d’arrivée en meilleur état qu’après le Verdon, et heureux d’avoir fait une belle course avec
Kath. On a tout donné !

PS: et grâce à nous Sma va aller découvrir le monastère de la Grande Chartreuse!!! Il nous reste des entrées à la grotte de Saint-Christophe aussi pour qui veut!

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

3 thoughts on “CR relais Grand Duc 2014

  1. Mais mais mais … c’est que vous aimez courir dans la boue vous les matheysins !!!

  2. Pendant votre relais j’étais avec vous par la pensée….
    Bien content que vous ayez partagé cette expérience ensemble …..L’an dernier j’avais eu le plaisir de faire un relais (à 4 sur l’UTV) , et c’est un truc que je conseil à tous .
    Bravo les Laprovis !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *