0 Flares 0 Flares ×

Emilien MUSARD a rejoint le Taillefer Trail Team depuis quelques jours. Il se présente :

• Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour, je m’appelle Emilien MUSARD, j’ai 31 ans (21/04/1986), originaire de LA MURE et son magnifique plateau Matheysin, j’habite à PONSONNAS (38350). Je suis Pacsé et heureux papa d’une petite fille de 10 mois (Léana).
Je suis Chargé d’affaire à GEG Gaz et Electricité de Grenoble depuis 7 ans.

• Tu pratiques la course nature ou le trail depuis longtemps ?
Je me suis lancé officiellement dans la pratique du TRAIL depuis 2 ans maintenant, mais j’ai toujours pratiqué régulièrement les footings en nature depuis plusieurs années.

• Comment es-tu venu à la course nature ?
J’adore la nature et plus particulièrement la montagne depuis mon plus jeune âge. C’est une passion que m’a transmise mon père lors de nos nombreuse randonnées et sorties de ski.

• Quelles sont tes motivations pour pratiquer le trail ?
Je suis compétiteur. Le trail est donc pour moi un défi personnel, j’aime me surpasser et me lancer des défis. Je cherche sans cesse à améliorer mes performances. J’adore quand le dénivelé est positif. Le TRAIL, c’est une sensation de liberté et un moyen d’évasion et de décompression qui permet de s’évader du quotidien tout en évoluant dans des cadres et paysages somptueux.

• A quelle épreuve rêves tu de participer ?
Comme tout TRAILEUR mon rêve serait de pouvoir participer un jour au Grand Raid de la Réunion : « La Diagonale des Fous ». Mais participer à un ultra demande beaucoup de préparation et de temps. J’espère qu’un jour se rêve pour se réaliser.

• Ton meilleur souvenir de course nature ?
Mon meilleur souvenir en course, c’était à l’occasion de l’édition 2017 du Trail des Passerelles du Monteynard sur le parcours du 39 kms auquel j’ai participé. C’était au cours de la traversée du village de Mayres-Savel après la descente du Sénépi, il y avait une ambiance de folie on se serait cru à l’arrivée d’un col du Tour de France, il y avait du monde de partout, de la musique au ravitaillement, bref, une vrai ambiance de fête. C’était vraiment top de voir un tel engouement.

• Où rêves tu de courir hors compétition ?
J’aimerai pouvoir faire un jour le GR20 en Corse.

• Quels sont tes objectifs cette année ?
Pour 2018, l’objectif de la saison est de préparer le 65 kms du Trail de Passerelles de Monteynard, et surtout de le finir. Première fois que je ferais la distance et aussi long. Et participer à l’UT4M en challenge en faisant la partie Oisans du parcours (48 kms et 3500 m de d+). Entre temps, il y aura bien sur d’autres courses de trail pour se préparer. Des courses entre 20 et 30 kms.

• En quelques mots, peux tu nous présenter un de tes spots d’entrainement ?
Depuis que je suis papa il faut reconnaître que j’ai moins de temps pour m’entraîner. Mais j’essaye d’être quand même régulier et de faire des sorties complètes (dénivelé, descentes techniques…). J’ai la chance d’habiter à proximité du massif de Grand Serre. Mon spot d’entraînement favori c’est départ de St Honoré 1500, montée du Pérollier par le sentier du Diable (environ 800 m de d+), puis descente sur le lac Charlet et montée du Tabors (environ 600 m de d+), puis Piquet de Nante via les arrêtes de Tabors et redescente sur St Honoré 1500. Une sortie de 16 kms dans les environs de 2h15 avec un peu moins 1500 m de d+. C’est un parcours très technique et très variable, on y retrouve à peu près toutes les conditions de courses. Et bien sur, en haut de chaque sommet, on a une vue incontournable sur le plateau de la matheysine et ses lacs, le bassin Grenoblois et la chaîne du Vercors, le Taillefer et sans oublier l’Obiou bien entendu.
Je vais souvent faire la Verticale du Grand Serre quand j’ai peu de temps.

• Comment as tu découvert le TTT ?
J’ai découvert le TTT en priorité via Mayou et Fabrice Baret des amis de longue date. Puis ensuite via Facebook, j’ai suivis l’actualité du Team. Ça m’a motivé à vous rejoindre. C’est toujours mieux de partager son sport et sa passion avec les autres et je pense que cela me fera progresser.
Dans tous les cas le OFF du 07/10/17 dans le Vercors était vraiment Top. Merci .

La photo : Emilien MUSARD – Verticale du Grand Serre 2017

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *