0 Flares 0 Flares ×

Par Xavier FONT.

Départ dans le sas élite avec Arnaud. C’est une première pour moi et j’éprouve un sentiment d’orgueil en pensant à tout ce chemin réalisé depuis ces années (c’est ma 6éme édition) où jamais je n’aurais espérer me retrouver parmi tout ces coureurs de renom. J’ai pris froid dans l’après midi. J’ai des envies de vomir et un mal de tête qui ne passe pas !!! Pas confiant du tout.

Un départ canon où je ne peux même pas suivre Arnaud. Le rythme est rapide, je me cale avec Yohan DERCOURT, un jeune grenoblois prometteur avec qui j’ai couru lors de l’Ardéchois 2012. 15,5 km/h de moyenne jusqu’à la première bosse de Sorbiers !!! Je laisse filer, c’est trop rapide pour moi et les sensations ne sont pas top. Mal au ventre, pas de jambes dans les bosses, cela continue comme ça jusqu’à St-Christo.

St-Christo : j’arrive avec 7 minutes d’avance sur mon timing. Mon assistance me file le camel-bag pour tenir jusqu’à St-Genoux. Je passe les premières bosses, la forme revient. Je file jusqu’à Ste-Catherine avec l’envie de conserver cette avance sur le timing.

Arrivée à Ste-Catherine avec 10′ d’avance sur le timing, le moral est à bloc. Je passe le ravito sans m’arrêter. Je reprends Arnaud qui n’est pas au mieux dans la première petite bosse. J’essaye de l’emmener dans mon sillon mais rien ni fait. J’attaque le bois d’Arfeuille à bloc mais ma frontale n’éclaire pas bien (pourtant les piles sont neuves !). Je file ainsi jusqu’à St-Genoux où mon assistance devrait m’attendre.

St-Genoux : j’ai perdu 5′ sur l’objectif et mon assistance n’est pas là. Il me reste 750 ml de boisson donc je file sans m’arrêter. Je vois Pascal GIGUET assis avec une couverture de survie. Je me dis que ça pète sévère devant. je n’y vois rien dans la descente car ma frontale clignote (pile hs). Merde ! Je me cale sur un gars qui me reprend (le dossard 10) qui envoi bien et on file ensemble à une superbe allure jusqu’à Soucieu-en-Jarrest. Entre temps, j’ai repris Yohan qui avait un problème de sac. On arrive à Soucieu en 4h18′. J’ai 6′ d’avance sur l’objectif et je me dis que les moins de 6h30 sont à ma portée !!! J’enquille direct et mon comparse lâche le rythme. Je continue plein pot jusqu’à Chaponost.

Chaponost : il reste 12 kilos et j’en suis à 5h18′. Ca sent bon l’objectif !!! Mon assistance toujours pas là !!! Je cours beaucoup sans la frontale pour garder le peu de lumière qui me reste. Je me dis : « je passe les aqueducs de Beaunant et on verra ». Sauf que Beaunant est plus loin que ce que je m’imaginais et la forme n’est pas au mieux. Je sens que je ralentis et j’ai du mal à m’accrocher aux coureurs qui me dépassent. Je passe Beaunant en m’imaginant que ce n’est que de la descente qui m’attend. Je lâche mes dernières forces sur le single descendant dans les bois qui est nouveau sur le parcours. Je prends une belle gamelle et là, un petit pétard bien raide qui me scotche !!! Plus de jus !!! Il reste 4 km et je n’arrive pas à garder le rythme. Je vois l’objectif s’envoler quand j’arrive à 1 km de l’arrivée en 6h30. Je me dis c’est mort !!! Mais vraiment je n’avance plus !!! Le départ rapide se paye à ce moment là je pense.

Arrivé en 6h34′, 36ème, le TOP 30 s’envole à 4′ prêt !!!! Malgré tout, satisfait du travail accompli même si la déception prend vite le pas à la vue des résultats. Il m’a vraiment manqué peut de choses !!!

Maintenant un peut de récup. Cap sur Gruissan et sur le stage du team à Mirmande, histoire de faire connaissance avec les autres membres du club.

Crédits photos : Xavier lors du Trail du Ventoux 2014 – Photo Endurance Trails

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

17 thoughts on “La superbe SaintéLyon de Xavier FONT

  1. bravo mr font !!!! putain les mecs achetez vous des frontales , l ami ricore tu as pas un plan ?

    1. avoir une bonne frontale c’est bien mais encore faut il avoir les piles chargées dedans… Et je dis ça en connaissance de cause 😉

      1. On m’en dit beaucoup de bien de cette marque de frontale mais celle la elle te fait prendre des coups de soleil tellement elle éclaire!!!!mdr peut être un peut lourd je vais tester aussi la led senser pour voir je te ferai un retour 😉

        1. @ Xavier : il y a des modèles moins puissants. Mais le problème, maintenant est que quand tu as aux fesses un type avec une telle frontale, toi avec une frontale moins puissante tu n’y vois plus rien car tu as ton ombre. Ca m’est arrivé au Trail du Viaduc et c’est franchement casse couille !
          Pour ce qui est de ton assistance, tu es allé trop vite, elle n’a pas pu te suivre !

          1. c est vrai francois idem a la saintexpress tu vois plus rien

  2. Xavier t’as été vraiment au top .

    Sacré perf , en plus sans l’assistance , ce qui a dû te bouffé un peu d’énergie , et t’accrocher à tes capacités mentales…… BRAVO !!!!

  3. ouais boooff bofff

    je déconne, super mon sanglier !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    l’an prochain j’espère t’accompagner un moment sur tes terres!!

  4. Et bien bravo Xavier pour cette belle perf !! Et à tous ceux qui ont participé à cette course mythique !! Vous m’avez bien donné envie de tenter l’aventure un jour =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *