0 Flares 0 Flares ×

Mickaël MAIRY est au TTT depuis quelques semaines. Faisons mieux connaissance :

• Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 34 ans (bientôt 35 en fait…..). J’ai deux enfants (3 et 5 ans). Isérois depuis une dizaine d’année. Et plus précisément, depuis un peu plus d’un an, je suis dans les environs d’Uriage.

• Tu pratiques la course nature ou le trail depuis longtemps ?

Je cours depuis 2011. Avant j’ai fait 20 ans de basket. Etudiant, j’ai eu quelques piqûres en participant à des raids (raid INPG). Pour commencer à courir, j’ai fait le semi d’Annecy en 2011 avec des collègues de bureau (bon OK ce n’est pas du trail!) et c’est parti totalement en couille, lorsque je me suis dit : « tiens y’a une affiche pour la 6000D ça à l’air d’un bon challenge ce truc… »

• Que représente le trail pour toi ?

C’est mon espace à moi. Y’a le boulot, y’a la famille, les amis et y’a la course à pieds (et bien entendu le trail). J’y trouve mes challenges, j’oublie les contraintes du quotidien.
La tête, les jambes et le chemin, c’est tout!

• Quels sont tes objectifs cette année ?

Progresser pour arriver un jour à gagner un saucisson.
Faire des courses dans des paysages que je n’ai pas encore pratiqué.
Courir avec les copains.
Me foutre sur la courge bien comme il faut.

• A quelle épreuve rêves-tu de participer ?

Il y a encore un an j’aurai dit le Grand raid de La Réunion. Mais à ce jour, j’ai moins envie d’ultra. Donc pas vraiment  »une courses de rêve » mais plein d’envies.

• Ton meilleur souvenir de course nature ?

Je n’ai pas vraiment une course qui ma marquée mais plutôt des instants. C’est par exemple le levé de soleil sur le Semnoz lors de la Maxi-Race. C’est la fin de la montée du Ventoux avec une vue énorme sur les Alpes. Des moments ou la tête, les jambes et la nature sont en phase et que courir te semble si naturel. Et beaucoup d’arrivées dépouillées, les jambes en bois,… ça vous prend les tripes.

• Où rêves-tu de courir hors compétition ?

Découvrir un pays comme la nouvelle Zélande. Ou parcourir des parcs US (Yossemite, Arches, le grand canyon) me fait assez rêver.

• En quelques mots, peux-tu nous présenter un de tes spots d’entrainement ?

J’essaye de varier autour de Grenoble (Belledonne, Chartreuse, Vercors). Mais je tourne le plus souvent sur les crêtes de Vaulnaveys, les 4 seigneurs, Bellevue……

• Comment as tu découvert le TTT ?

Au cross départemental Isère 2012. Tout le monde court les cross avec le super débardeur de son club d’Athlé (même Julien Chorier). Mais ce jour la sur le pré il y avait deux gars en Salomon. L’un des deux ressemblait plus à un rugbyman-bucheron (je vous laisse deviner qui c’est). C’est là que l’on m’a parlé du TTT. Depuis j’ai régulièrement croisé des membres sur les chemins.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

6 thoughts on “Mickaël MAIRY se présente

  1. Welcome l ‘ami

    a bientôt dans le conté uriageois

    et peut les mercredi au entrainement

    a tanto

    le bucheron de la matheysine

  2. On avait plein de Mick , on a trouvé un jeune Mairy récemment , et voilà la compil ………

    On va le garder parce que la photo est jolie………
    Bienvenue!

Répondre à Isma Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *