0 Flares 0 Flares ×

Samedi 16/09/2017, à Gérardmer (88), à l’occasion des championnats de France de trail, le Taillefer Trail Team, a vécu un jour historique. Non pas parce qu’il a fêté sa troisième médaille en chocolat par équipe (trail court 2015, trail 2015 et 2017), non pas parce que le TTT a probablement remporté le TTN trail par équipe 2017, mais parce qu’il a décroché sa première médaille au plan nationale. Celle-ci a été apportée par Thomas CARDIN, nouveau champion de France de trail espoir, titre glané sur un parcours très costaud (60 km, d+ 3500 m). Il répond à quelques questions.

• Ça fait quoi de se réveiller dans la peau d’un champion de France ?
Ça fait mal aux jambes : le premier matin, j’avais une cheville toute bloquée ! Ces douleurs sont un peu la gueule de bois du traileur mais je pense que tout le monde connait ça. Non, sinon rien de spécial, le dimanche j’étais sur les ravitos pour le CDF court et lundi, j’ai repris ma vie normale et l’entrainement. 

• Cette course tu l’as conduite comment ?
J’avais prévu de diviser la course en trois phases. Je voulais garder le contact avec la tête jusqu’au premier ravitaillement. Après et jusqu’à la montée au Hohneck (37e km) , je voulais ralentir le rythme surtout dans les montées, ensuite le plan était d’attaquer et de donner tout jusqu’à l’arrivée. 
Il s’est parfaitement déroulé jusqu’à 7 km de l’arrivée où j’ai un peu explosé et ralenti dans les descentes.

• Faire une bonne partie de la course avec les meilleurs, cela doit être impressionnant ?
C’était une grande joie de courir avec eux. L’ambiance a été très bonne dès le départ, ça discutait dans le peloton. Personnellement, j’apprends beaucoup d’un course comme celle-là où je suis confronté à des athlètes de très haut niveau. Surtout, ça me montre qu’il existe encore une grosse marge de progression et qu’il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers.

• Comment as tu préparé ces championnats ?
J’ai fait une très grosse coupure de six semaines fin juin, en partie à cause d’une blessure, mais aussi car c’était le moments des fenaisons. En août, j’ai repris avec une grosse charge de vélo pour tester la blessure. Puis j’ai recommencé à courir normalement. J’ai aussi profité de ma participation à l’Echapée Belle (47 km) pour faire les derniers réglages. Une semaine avant la course, j’ai arrêté tout le sport pour aller couper du bois en montagne et descendre des bêtes d’alpages.

• Une semaine type de Thomas CARDIN, cela ressemble à quoi ?
Il n’y a pas vraiment de canon. Parfois quand je travaille à la ferme, je ne cours pas pendant longtemps. Mais ça fait travailler la résistance !! Sinon, je cours presque tous les jours. J’essaye de faire à peu près 100 km en montagne par semaine. Mais je ne me force jamais : c ‘est toujours un plaisir de sortir gambader. Je ne fais jamais de « footing » pèpère. Je travail tout le temps en intensité. Cette année, j’ai décidé de rajouter deux séances de PPG avec un coach dans mon entrainement. Je commence aussi le vélo.

• Tu te retrouves second au classement général du TTN trail à une manche de la fin. Tes ambitions pour ce challenge ?
Je n’avais pas prévu de me retrouver à cette place en commençant le challenge. Comme je suis très compétiteur, je vais participer à la dernière manche du TTN, le Belfortrail, le 22 octobre. Je vais aller y défendre ma place et essayer de trouver les points pour me rapprocher du premier.

• Et maintenant, quels sont tes objectifs ?
Pour la fin de saison, je vais donc à Belfort, puis le 4 décembre à l’hivernale des templiers. Ensuite je pense ne pas faire de course pendant 2 mois. Pour la saison prochaine je n’ai pas encore déterminé mes objectifs. Peut être la Maxi-Race (du lac d’Annecy), le marathon du Mont-Blanc, ou encore, l’écotrail de Paris.

Photo : Thomas CARDIN – Championnats de France de trail 2017 – Vosges Matin

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

One thought on “Interview de Thomas CARDIN, champion de France espoir de trail 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *