0 Flares 0 Flares ×

Compte-rendu de Sylvain BRESILLION (TTT) sur sa participation à l’édition 2014 de la XL Race du lac d’Annecy (Annecy-le-Vieux (74), 31/05 et 01/06/2014) :

Sommet du Semnoz

C’est vendredi au petit matin que nous partions de la capitale, mes amis, Cécile (des moustiques), Gilles et moi pour rejoindre Annecy (74) en début d’après-midi. Le soleil et la chaleur sont là pour nous accueillir. Dossards pris nous rejoignons Talloires dans un centre de vacances où il y a déjà beaucoup de traileurs et quelques parapentistes.
Le samedi, lever à 2 heures, le temps de se préparer et de rejoindre le départ qui a lieu à 4 heures. menu : 43,5 kilomètres et rejoindre Doussard.
Le début de cette première étape commence par un peu de plat le long du lac puis commence la montée vers le Semnoz. Il y a beaucoup de parties où l’on peut trottiner.
Le terrain est glissant même en montée, vive les bâtons!

Sommet du Semnoz : 2h51’20 » 194ème

Après une bonne descente avec des parties ombragées et encore humides, il faut faire attention où on prend ses appuis. Je suis bien et je double du monde mais je ne sais pas si c’est des coureurs de la XL ou ceux de la Maxi qui sont partis une heure plus tôt.
Crête d’Entreverns : 5h40’27 » 169ème

Une bonne descente très raide, il faut encore plus faire attention car la boue est présente et il y a pas mal de coureurs à doubler. Rejoindre Doussard est un peu pénible mais cela fait quand même du bien de fouler du bitume, sec et plat. Il y a bien 2-3 kilomètres pour rejoindre Doussard et l’arrivée de cette première étape.
Doussard : 6h57’21 » 149ème.

Il y a de quoi se restaurer en attendant mes amis et le car pour rejoindre Annecy. Pour l’anecdote, la première étape se gagne en 4h06′ mais le vainqueur, David PASQUIO ne reprendra pas le départ le lendemain.
La question qu’on se pose c’est dans quel état on va repartir demain et si on va finir…
Le car pris, Annecy rejoint, la balnéo dans le lac est de rigueur avant d’aller chercher des pizzas pour la récup, pizzas mangées pour le quatre heures.
Le soir au centre est animé. le club de St Maximin venu en force fête la 22ème place sur la Maxi d’un de ses coureurs dont c’était le tout premier ultra!

Réveil à 4h15 le dimanche, lever, petit-déjeuner et rejoindre le car à Annecy qui part à 5h30 pour nous amener à Doussard pour un départ à 7 heures.
En attendant le départ, je fais la connaissance de Carole ADAM qui vient tout juste de rejoindre le TTT. Je la reverrai sur le premier tiers de cette ultime étape mais après en descente c’est un vrai cabri!

Le départ est donné et un peu plus de 2 kilomètres de bitume permettent de réveiller les jambes avant la montée vers le chalet de l’Aulps où un single nous attend…très difficile de doubler, il y a toujours un coureur moins dans le rythme qui n’arrive pas à suivre le coureur devant lui. Cela permettra certainement de garder des réserves pour la suite.
Chalet de l’Aulps : 8h43’24 » 149ème

Les coureurs du marathon sont partis à 8 heures et le premier me dépasse après 2h30 de course peu avant le pas de l’Aulps. 6 me doubleront avant le sommet.
Pas de l’Aulps : 9h33’56 » 143ème

La descente est raide mais beaucoup plus roulante que dans les forêts de la veille, là nous sommes sur des chemins d’alpage mais la fatigue est là et la souplesse au niveau des jambes n’est pas celle de la veille.
Villard Dessus : 10h12’53 » 145ème

Une suite de terrain vallonné, petites montées petites descentes avant une plus longue descente pour rejoindre l’unique ravitaillement solide du jour (tout comme la veille, placé lui au sommet du Semnoz).
Je prends mon temps, avale une soupe aux vermicelles, un peu de fromage, pause toilettes et c’est reparti!
Menthon St Bernard : 10h55’34 » 144ème

La montée vers le Mont-Baron est longue avec des raidars, des parties très boueuses et des marathoniens qui me dépassent. Ils ont de la chance, les chemins sont souvent plus larges que la veille sur la première partie de course.
Pour l’anecdote, je me suis fait doubler par une randonneuse néo-zélandaise qui était partie se promener en courant avec un marathonien: il s’agit d’Anna FROST (4ème au scratch en 2012 sur la Maxi)
Mont Baron : 12h56’15 » 146ème

Lac d’Annecy vu du Mont-Baron

Après avoir demandé si on ne montait plus, je suis bien content de descendre vers le lac. On nous avait fait redouter cette descente mais elle s’est avérée moins difficile qu’au moins deux autres dans cette course : beaucoup de parties roulantes, peu techniques mais il y a 800 mètres à dévaler tout de même!
Au bas de la decente on traverse la route et on termine à courir sur un ponton avant de rejoindre la piste cyclable et atteindre l’aire d’arrivée sous un soleil de plomb!
Plage d’Albigny : 13h42’48 » 147ème

Cette course m’a permis de retirer pas mal d’enseignements ce qui j’espère, me permettra de finir la CCC fin août.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

2 thoughts on “La XL Race 2014 de Sylvain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *