0 Flares 0 Flares ×

6 membres du Taillefer Trail Team seront au départ dimanche 06/12/2015, à 0h00, de la 62ème édition de la SaintéLyon (72 km, 1730 m de d+, 2050 m de d-) : Arnaud BREMONT, Stéphane MAJOLET, Xavier FONT, Valentin MOJEIKISSOFF, Matthieu DE MARCO et François GIRAUD.

A deux semaines du départ, voilà leurs impressions :

Arnaud BREMONT (le plus expérimenté du team sur cette épreuve, lyonnais d’adoption. Il en a été de nombreuses fois finisher, avec une remarquable 23ème place en 2013) :

Le capital confiance remonte évidemment, avec ce record perso inattendu (sincèrement) sur marathon. A J+2, aucune douleur, juste quelques courbatures bien légitimes ; reprise progressive dans la semaine avec quelques séances nocturnes d’ici le grand soir, où je veillerai à ne pas me refaire une entorse, ou un autre coup foireux ! Les hauteurs des Monts du Lyonnais ont blanchi, le terrain ne va plus avoir grand-chose à voir avec ce que l’on a arpenté, il y a une semaine encore. J’espère un redoux pour qu’il n’en reste que le minimum, quitte à davantage patauger dans la boue.

Xavier FONT (La SaintéLyon est son épreuve. De nombreuses fois finishers, il a terminé l’édition 2014 à une belle 36ème place en 6:34:28. Il veut faire encore mieux cette année) :

Pour ma part la semaine c’est bien passée avec une dernière sortie longue effectué dimanche 30 km à l’aise typer route!!! Dernière séance de rythme cette semaine avec un petit 9 km Trail dimanche pour débloquer un peut la machine mais je reviendrai de deux jours sur Toulon donc je vais essayer de garder de la fraîcheur 😉. La fraîcheur est aussi au rendez-vous au niveau température et je guette la météo pour savoir à quelle sauce va être cette nouvelle Sainté et commencer à faire des choix de Matos. Sinon je vois que tout le monde est en forme et qu’Arnaud nous a encore sortie un perf de folie au Marathon du Beaujolais qui n’est pas plat du tout!!!! Ça va envoyer et le niveau est encore relevé !!!! Mais hâte d’être de la fête et de courir un moment à vos côtés!!!! Et bien sûr essayer de vous faire sauter!!!

Valentin MOJEIKISSOFF (abandon l’an dernier sur la SaintéLyon pour sa première participation) :

Rien de très nouveau depuis la semaine dernière, j’ai fais quelques sorties depuis, une montée tranquille jusqu’au Rachais hier notamment. Les températures ont, on l’a vu, fortement baissé, la neige s’est déposée sur les sommets, la boue et le froid accompagnent désormais chaque sortie… de quoi cogiter un peu pour ma part. Serais-je suffisamment habillé ? Devrais-je faire l’achat de guêtres ? Remplacer mes gants troués ? Je n’étais pas très à l’aise hier lors de cette sortie d’une heure et demi seulement. Cela m’a remémoré mon abandon de l’année dernière, provoqué entre autre par une blessure et le sentiment d’agacement, de fatigue mentale à piétiner ces sentiers boueux, glissants, inhospitaliers. Il faut très certainement plus de mental que sur d’autres courses pour terminer une SaintéLyon, avec la nuit qui vous entoure, le froid qui vous saisit, le doute qui vous empare. Ai-je vu trop gros pour une première sur format long ? C’est la question que je me pose en ce moment…
Côté physique tout va bien, mon entorse de cheville de la mi-septembre est de l’histoire ancienne, je n’ai plus d’appréhension à « lâcher la viande » dans les descentes techniques et glissantes, j’ai retrouvé de l’agilité et suis confiant sur ce point là. Si j’ai toujours du mal à retrouver de la légèreté et mon niveau d’avant dans les montées, j’ai depuis ces derniers temps beaucoup progressé en vitesse (merci la route et les 10 kms, semi et marathon) et le profil roulant du parcours entre Saint-Etienne et Lyon me convient bien en cela sur le papier !!
Une semaine importante se profile, il me faudra continuer l’entrainement avec sérieux (à des allures moindres pour s’approcher de celles de la course), veiller à ne pas prendre froid, garder la motivation, penser à prendre du plaisir à courir en nature à l’heure où celle-ci s’endort et commence à revêtir son beau manteau blanc !

Matthieu DE MARCO (finisher de la SaintéLyon 2013) :

C’est avec impatience que j’attends d’être sur la ligne de départ pour cette classique de la fin de saison. La fin de préparation a été un peu modifiée, car avec la fatigue accumulée pendant ces derniers mois, les inévitables pépins physiques sont apparus. Néanmoins à ce jour, tous les indicateurs sont au vert, l’envie est bien là !

François GIRAUD (2 SaintéSprint au compteur, 6 Templiers mais aucune SaintéLyon!) :

S’entrainer devient de plus en plus difficile. Un, au niveau du bouleau, c’est chargé et donc difficile de faire des séances en semaine. Deux, en Haute-Savoie nous sommes entrés dans l’hiver : pour courir, il faut tuer père et mère en raison du froid, de la neige, du verglas et de la nuit. Trois, le tendon d’Achille à gauche tire de plus en plus. Le foncier est fait, il faut faire du jus et arriver à la course pas trop désadapté. Que ces deux semaines vont être longues ! Je vais en profiter pour réfléchir aux allures de course et au matériel. J’ai déjà fait le choix du mode d’éclairage : cela sera une FEREI HL40 avec batterie au lithium-Ion de 3400mAh. 5h30 d’autonomie à pleine puissance. Avec deux batteries de rechange, je ne devrais pas tomber en panne de frontale comme l’an dernier !

Stéphane MAJOLET (Finisher de la SaintéLyon l’an dernier) :

A 14 jours on peut dire que je n’ai pas la grande patate, le mauvais temps m’a filé un peu la crève. Mais bon, ça ne m’a pas empêché de faire trois entraînements courts cette semaine en privilégiant la vitesse sur le plat, ce que je ne fais que très rarement. Je vais sûrement en profiter pour faire une petite sortie de ski de rando ce we, si les conditions s’y prêtent, ça permettra de faire fonctionner les muscles un peu différemment. Contrairement à mes camarades du TTT inscrits à la Sainté cette année, je me contenterai d’une place de finisher dans un temps raisonnable et sans trop de douleurs partout. Donc pas trop de pression. Pour l’équipement c’est bon, j’ai bouclé ma liste perso. Il me manquait des gants fins. J’ai trouvé ce que je cherchais chez Monsieur Kalenji ! La nuit en cas de grand froid peu s’avérer longue. J’ai hâte d’y être pour découvrir les nouveautés du parcours et la belle arrivée en passant au pied du musée des confluences.

Photo : François GIRAUD à l’arrivée de la SaintéSprint 2014

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

One thought on “SaintéLyon 2015 : J-2 semaines pour 6 membres du team

  1. Belle expression sur cette photo, François ; tu verras, sur la course-reine, il y aura bien plus de monde pour t’applaudir à l’arrivée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *