0 Flares 0 Flares ×

Compte-rendu de Franck CHENEVAS (TTT) sur sa participation dimanche 30 mars 2014 au Trail de Mirmande (Mirmande (26)) :

Samedi 29, direction Mirmande, petit village perché de la Drôme, pour le Trail de Mirmande 45km 2000m de dénivelés et inauguration de notre nouveau camping car. Le départ et l’arrivée se situent au camping de la Poche donc pas de problème pour trouver une place.
Une fois le dossard et le t-shirt récupérés, nous décidons, avec mon épouse, d’aller faire un tour de VTT pour visiter le village. Nous croisons Ricardo alias L’Ami de l ‘apéro du Taillefer Trail Team qui se prépare pour la course de montagne (12 km, 700 de d+).

Mirmande est un vieux village aux rues étroites en pavés et escaliers très raides. Au sommet du village, nous tombons sur le ravitaillement du 12 km, le coin est parfait pour voir passer Ricardo et faire quelques photos en plein effort. Il passe 17ème juste derrière la première féminine Amandine FERRATO. « Trop dur, ce n’est pas pour moi » qu’il me dit. Il grimace .
Après une descente canon, il finira 11ème. Très beau résultat quand on voit les avions du Team New Balance devant.

Le lendemain c’est à mon tour. La matinée commence bien: je me lève trop tôt !!! J’ai avancé mon réveille d’une heure, qui lui c’est avancé automatiquement… J’ai du le temps de me préparer…
Nous somme à peu prêt 350 au départ le 26 km et 45 km mélangés. Les favoris partent comme des balles. Nous n’avons même pas fait un kilomètre, qu’un single très étroit nous arrête tous d’entrée… Bouchon. 2ème kilomètre : traversé d’un ruisseau, re-bouchon. Je glisse dans l’eau. Un pied trempé, ça commence bien. Puis suit une grande montée bien raide comme je les aime (pas) qui nous conduit sur un chemin assez rapide. Enfin on peut courir. Pas longtemps. On est vite au pied du village de Mirmande. Les rues sont très raides les escaliers commencent à bruler les cuisses, je pense à Ricardo qui tirait la langue au sommet la veille. Je gère bien, ça passe tranquille. Puis le parcours devient assez roulant : de beaux singles avec pas mal de cailloux tranchants.
Au kilomètre 26, à un croisement, je ne sais plus où aller. Des banderoles de partout… Personne pour nous indiquer le chemin. Heureusement, des randonneurs nous disent que les banderoles jaunes et noirs sont pour la rando. Nous repartons. Ravitaillement, au pied du village de Marsanne, copie de Mirmande. Enorme montée avec des escaliers. Les points de vue sont superbes. On m’annonce 27ème, 8,7 km/h de moyenne à ma montre. Tout va bien. 38ème kilomètre : dernier ravito. Je suis toujours 27ème. On m’annonce 5 km de montée très raide. Le début se passe bien. Je double deux concurrents. Un arbre au milieu du chemin m’oblige à lever les jambes pour passer, et là catastrophe, les crampes arrivent : cuisse droite puis la gauche. 100 mètres plus loin s’est les mollets… J’arrive au sommet. Plus que 2 km de descente. Impossible de courir. Je m’arrête, m’étire… J’arrive à finir en trottinant à la 34ème place en 5h27’.
Je n’ai toujours pas résolu mon problème de crampes : j’ai bu, pris du décrampes, mis des boosters… Rien à faire pour l’instant !!!

Pour conclure, le Trail de Mirmande est une bonne course de début de saison : assez difficile, une organisation saucisson comme ont les aime, manque un peu d’info pour les nouveaux et le balisage est un peu léger.

Prochaine course : le Trail Drôme à Buis-les-Baronnies (26) avec les copains du Taillefer Trail Team.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

9 thoughts on “Trail de Mirmande 2014 : CR de Franck CHENEVAS

  1. Bravo Franck pour cette perf. Les premières chaleurs de l’année ne doivent pas aider pour les crampes. Il faut boire environs par forte chaleur 0.5 litre par heure de course.

  2. ah j’ai trouvé ton pb!!

    c’est les boosters, qui font remonter l’acide dans les cuisses !!

    vire moi ces merdes et ça ira mieux lol

    c’est la reprise et les premières chaleurs,

    Les jambes et le corps ne sont pas encore aguerries.

    good job

    mayou

  3. belle course mon pote !!!!!!! tu comprens pkoi je tirai la langue a mirmande hein !!!!! j ai revecu ma course en lisant ton cr , et le ptit mur a la fin vers le pilone electrique il piquait ………. en tout cas bravo et merci pour les photos tu es un vrai pro
    popur finir j suis d accord avec mayou jete les boosters , quand j en portais j avais tjs mal aux cuisses

    1. @ Ricardo : les Booster pour les mollets où les Quad pour les cuisses ?
      Perso, les Booster pour les mollets je trouve cela bien. Je ne suis pas un adepte des Quad pour les cuisses car moi aussi avec cela j’ai les cuisses durs… Là, y a aussi le manque d’entraînement…

  4. au Cabornis je n’avais pas de booster j’ai crampé au 30e km à L’UTV 84km je n’ai pas crampé une seul fois c’était la fin de saison peut être mieux préparé
    à buis les Baronnis on traverse un camp de naturiste tu pourras te mettre à poil mick avec ricardo pu….. Richelieu à poil on fait le buz

  5. @François, non non, pas de compression ebdurance shop!
    g 1 new balance leadville, 1 short sense salomon , et 1 haut post compet endurance shop!!!hahahahahaha !

    la compression c’est pour les momies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *